Cascades de glace alpines, goulottes & mixte, 2020-2021

23 janvier, sortie cascade de glace avec la section prévôtoise du CAS.


Suite à la belle découverte d’il y a deux semaines avec les français, l’envie de retourner à Saxeten était justifiée. De nos jours, avec les réseaux sociaux et les infos qui pleuvent de toutes parts, mieux vaut éviter les lieux trop à la mode le week-end. Avec Raphaël et Benoît, nous sommes arrivés les premiers sur le grand parking tout fraîchement dégagé de la piste de luge, depuis là, une bonne demi-heure a suffi pour être à pied d’œuvre.
La belle cascade aux grosses méduses du 10 janvier ayant quelque peu changé d’allure, nous optons pour le mur de droite. Gros luxe, comme c’est mes clients qui sont motivés à aller devant, je ne vais pas leur enlever le plaisir. A eux de juger la situation, décider eux même si’ ils s’engagent ou pas. Là est tout le sel et le poivre de cette activité, ce n’est pas seulement suivre une corde.
Puis comme démonstration pratique de ce que je viens d’écrire, c’est moi-même qui renonce à attaquer en tête un cure-dents de taille XXS. Heureusement, nous pouvons l’éviter par une vire ascendante et ainsi le gravir en second à tour de rôle dans une sécurité toute relative, il ne faut pas taper comme un sourd. C’est toujours tellement irréel de se hisser délicatement sur un tel joyau.
Plus tard, le monde ayant tout de même déboulé à gauche et à droite, nous nous rabattons sur l’une des seules lignes encore libre. Benoît se bat un moment, nettoie la neige des derniers jours, se fait les dents dans une glace pas optimale et s’en sort fatigué et content. Le métier rentre, c'est ça qui est beau!
Merci les gars, belle journée !


 


10 janvier,


petite virée fraîche en cascade avec Matt et Raph, dans une région de Suisse où nous sommes pourtant allés plus que nécessaire, mais où il restait un vallon que nous ne connaissions pas: j'ai nommé le Saxeten.


Comme mes amis français sont à l'heure actuelle sous couvre-feu, nous avons "bivouaqué" (dans un camping car, tout fout le camp, hé oui....). Puis nous nous sommes réveillés dans un vallon enchanteur, à côté d'un gluhweinbar fermé pour cause de vous savez quoi . 45' plus tard, nous nous sommes encordés tout feux tout flamme au pied du "Grosse Zapfen". Matt, le plus jeune de l'équipe, en leader surmotivé nous a conduit non sans quelques frayeurs au bout des 3 longueurs de cette belle ligne. Le mur de sortie, le Zapfen en question, en glace creuse et musicale, parce qu'on s'y gelait vraiment les burnes, n'a laissé personne lndifférents (surtout le premier, mais bon...). Je me suis très bien imaginé dans sa position, en train de jurer comme un pâtier, résigné en y allant quand même la mort dans l'âme parce que personne ne veut y aller à ma place;  les temps changent et ce n'est pas plus mal.


Puis nos yeux se sont tournés vers une autre ligne aux belles formes généreusement surplombantes. Notre premier de cordée étant toujours tellement survolté que personne n'a prétendu lui ravir sa place, c'était magnifique. Hélas mes amis, comme Cendrillon et sa pantoufle de verre, sont tenus d'avoir rejoint leur domicile dans leur lointain pays avant les dix huits coups de 18h. Nous avons donc quitté la belle avant de vraiment conclure. C'est pas grave, nous reviendrons. Le coin est vraiment chouette, il ne faudrait pourtant pas trop le dire.


 


18 décembre 2020,


première sortie de la saison, accompagné par Arnaud. Il faut toujours se motiver à aller voir par soi-même quand on a pas trop d'infos. De toutes façons, ça fait du bien de prendre l'air. A notre grande surprise, une belle ligne blanche s'offre à nos yeux depuis la route du col de Pillon. Pas d'hésitations, il faut monter. 


Après un départ en neige, puis en glace blanche pourrie, le premier mur n'est pas évident à froid, il faut s'y remettre. Un rétablo et une onglée plus tard, les conditions s'améliorent au fil des pas. Il est bientôt temps de faire un relais sur une petite marche. La seconde longueur, assez raide en glace / neige qui-quick est un vrai régal. Puis un bon relais nous permet de redescendre en un rappel de 70m. 


Une jolie descente à ski plus tard, nous pouvons retourner chez nous content de cette première journée de l'hiver 2020-21.


Pour plus d'informations...

Document PDFTopo des 3 Mousquemottes, Ochsen

Rêves éphémèresRêves éphémères

BergtourBergtour

KanderstegKandersteg

Galerie photo

Cascades de Saxeten
Cascades de Saxeten

C est plutôt cool quand les clients vont devant...
C est plutôt cool quand les clients vont devant...

Belle ambiance pour Raphaël !
Belle ambiance pour Raphaël !

Si l idée d y aller en tête m a pourtant effleuré l esprit, c est mon ange gardien qui a dit stop à l exagération, surtout que c est facile de l éviter et de s assurer par le haut
Si l idée d y aller en tête m a pourtant effleuré l esprit, c est mon ange gardien qui a dit stop à l exagération, surtout que c est facile de l éviter et de s assurer par le haut

l essentiel, c est le fun et la sécurité, même toute relative si l on songe que tout pourrait casser
l essentiel, c est le fun et la sécurité, même toute relative si l on songe que tout pourrait casser

Mais il n en est rien dans ce cigare de taille XXS
Mais il n en est rien dans ce cigare de taille XXS

Vous n avez pas plus mince?
Vous n avez pas plus mince?

Ne pas bourriner, se faire léger, et ça passe sans problèmes, avec bonheur.
Ne pas bourriner, se faire léger, et ça passe sans problèmes, avec bonheur.

Aujourd hui, nous avons caressé du bout des lames ce joli cure-dent, sans trop l abîmer
Aujourd hui, nous avons caressé du bout des lames ce joli cure-dent, sans trop l abîmer

Au tour de la jeunesse de se faire les dents
Au tour de la jeunesse de se faire les dents

Benoît
Benoît

Pas mal de nettoyage
Pas mal de nettoyage


Approche du "grosse Zapfen, Saxeten
Approche du "grosse Zapfen, Saxeten

Grosse Zapfen
Grosse Zapfen

Grosse Zapfen
Grosse Zapfen


Au départ de la longueur de sortie, fait froid... tout  casse!
Au départ de la longueur de sortie, fait froid... tout casse!

dzing, tang, clang, bunk (Prout dans le falzard...)
dzing, tang, clang, bunk (Prout dans le falzard...)


Autre ligne à la gueule fantastique.
Autre ligne à la gueule fantastique.


Matt, le leader de la journée s éclate
Matt, le leader de la journée s éclate

tudjeu ces méduse!
tudjeu ces méduse!


v là que ça déverse maintenant
v là que ça déverse maintenant


Un bien joli coin
Un bien joli coin

Approche de la Cascade du Dar
Approche de la Cascade du Dar

Approche de la Cascade du Dar
Approche de la Cascade du Dar

Un bon aperçu des conditions
Un bon aperçu des conditions

Cascade du Dar, premières glaces de la saison, un départ qui réveille.
Cascade du Dar, premières glaces de la saison, un départ qui réveille.

Plus on monte, meilleur c est
Plus on monte, meilleur c est

Vu du haut
Vu du haut

Un petit rétablo
Un petit rétablo

Grande cascade du Dar
Grande cascade du Dar

Rappel limite à 70m depuis le relais. Plus tard dans la saison, on commence parfois 10m plus haut
Rappel limite à 70m depuis le relais. Plus tard dans la saison, on commence parfois 10m plus haut

Pour couronner le tout, le ski n est même pas si mal. Jolie première sortie de la saison
Pour couronner le tout, le ski n est même pas si mal. Jolie première sortie de la saison

quand on vous dit qu il ne faut pas aller dessous... Engstligenalp 2018
quand on vous dit qu il ne faut pas aller dessous... Engstligenalp 2018