Handegg / El Cap Feelings

En 1994, deux grimpeurs biennois, Renato Pirali et Pascal Schläfli remontent les premières longueurs de la très impressionnante voie "Aegerter Arnold Gedächtnisweg" à la Handegg, 100m à gauche de la célèbre "Fair Hands line". Ils rééquipent cette partie pour le libre, jusqu'au bout du grand toit noir et fissuré.

Les années passent, les motivations changent. En 2005, Renato me demande de l'accompagner dans ce projet pour le terminer. Ce sera presque chose faite un beau week-end de juin. Nous franchissons le toit et suivons encore une longueur durant la voie d'artif de 1979.

3 nouvelles longueurs, un joli mur et une dalle fort lisse, nous mènent près de la sortie, mais les accus sont vides. Il n'y plus rien à faire au vu de la compacité du rocher.

Je reviens quelques jours après en compagnie de Denis Burdet pour essayer "little heart" et "black roof" en libre. C'est peine perdue: trop difficile.

Le projet sommeille à nouveau jusqu'au 25 août 2007. Nous remontons par la voie en hissant le sac chargé de la perceuse. Les longueurs surplombantes sont toujours aussi dures, vive l'artif. Je fais une mauvaise chute, sans doute à cause des lichens, dans le mur de "bubble grip", une douleur sourde me traverse le pied droit. Mais je peux quand même grimper, alors il n'est pas le moment de traîner.

Le "magic ocean" va de nouveau me prouver que l'état de grâce est présent quand on ouvre. C'est dingue d'avoir de la peine à répéter ses propres longueurs.

Malgré la douleur, j'attaque cette sortie baptisée "exit". Vu mon handicap, je ne ferai pas le radin sur les spits, elle risque d'être intéressante aussi. Cette fois la voie a abouti.

Nous traversons une vire de 50m sur la droite pour rejoindre la sortie de "Fair hands line" et sa longue descente des escaliers du funiculaire. La brave dame conduisant ce dernier me voyant boîter lourdement nous charge à bord de son navire, ouf! C'est dommage que nous étions déjà descendus les 3/4 du trajet.

Hélas, la journée prévue le lendemain pour rendre L2 et le début de L3 plus esthétiques est remise aux calendes grecques. Pardonnez-nous de ce contretemps! Mais la voie est parfaitement faisable. Cela va être un sacré challenge en libre avec un crux, probablement en 8 et des poussières, dans le toit fissuré de la 5e longueur. Pour le reste, la voie est variée car il y a aussi un mur à chiures (L4) et de la dalle lisse dans la partie supérieure.

N'oubliez pas de m'écrire pour me dire si vous avez aimé, et surtout pour me dire que vous avez passé en libre.

Bonne grimpe!


Pour plus d'informations...

Document PDFTopo

Document PDFVue d'ensemble El Cap Feelings

Galerie photo

"Crack in the mirror"
"Crack in the mirror"

"Crack in the mirror"
"Crack in the mirror"

"Black roof"
"Black roof"

Vue plongeante du "Black roof"
Vue plongeante du "Black roof"

"Black roof"
"Black roof"

"Bubble grip"
"Bubble grip"

"Magic Ocean"
"Magic Ocean"

"Magic Ocean"
"Magic Ocean"

Un Renato content!
Un Renato content!