Pakistan 2003, Tour de Trango, Eternal Flame

 


Lien sur le clip filmé et monté par Toni Arbonès, un beau souvenir!!


Escalade libre à la « Tour sans nom » 6251m, Pakistan, face sud voie « Eternal Flame » La tour sans nom se situe dans le groupe de Trango, au Pakistan, en bordure du glacier de Baltoro.


Ce massif fait l’unanimité des amateurs de « big walls » du monde entier. En toile de fond se profilent certains des plus hauts sommets du monde : K2, Broad Peak ou les Gasherbrums, un site majestueux.


Les raisons s’avérèrent suffisantes pour motiver Toni Arbones ( E, free climbers), Denis Burdet ( CH, guide de montagne) et Nicolas Zambetti ( CH, guide également) à se rendre dans ces contrées magiques. Mais le fait de gravir un sommet sans se soucier des moyens utilisés ne les intéressaient pas. Ils choisirent le style très exigeant de l’escalade libre. Dès lors, le choix de la voie s’imposait de lui-même. Il se porta sur celle ouverte en 1989 par d’illustres grimpeurs allemands nommés Kurt Albert, Wolfgang Güllich, Mylan Sykora et Christian Stiegler. Elle fut baptisée « Eternal Flame ». Les Allemands laissèrent aux générations futures 3 longueurs d’escalade artificielles attendant leur libérateur.


C’est à ce challenge que s’est attelée l’expédition helvético-espagnole de 2003. L’ampleur de la «Tour sans nom », déjà formidable, est encore fortement accentuée par un accès chaotique. Un vol impressionnant à Skardu précède un parcours vertigineux en jeep jusqu’à Askole. C’est de ce point, au cœur du Karakoram, que débute la marche d’approche de 3 jours en compagnie d’un guide local, d’un cuisinier et de la colonne de porteurs. A un camp de base confortable succède 1200m de pierrier instable, de même que les 7 premières longueurs de la voie yougoslave (1987).


Après quelques astreignants portages ainsi qu’un hissage mémorable, les trois compères débouchent sur une grande vire à 5400m ; c’est un endroit idéal pour installer la tente du camp II. Rapidement, après une escalade presque entièrement libre, ils se dressent au sommet de la montagne.


Ce passage obligé, premier sommet himalayen pour chacun, leur donne des ailes pour la suite du programme : enchaîner en libre les 3 longueurs d’escalade artificielle. La 10e longueur, un mur lisse orné de 8 pitons à expansion, ne se laissera pas dompter. Par contre, les longueurs 15 et 16, parcourant de fines fissures bouchées, semblent offrir quelques prises. Mais l’assurage, effectué au moyen des plus petits coinceurs, s’avère délicat. Sans compter que le créneau de beau temps se fait attendre jusqu’au dernier jour dans l’exiguïté de la tente.


Après un total de 17 jours passés au camp II, la ténacité paye et Denis Burdet, dans le froid et le vent, réalise en libre ces deux longueurs de 7c+ et 7c à la limite des 6000m, bravo ! Si des amateurs existent pour réaliser plus belle performance, il reste à parcourir la voie entièrement « à vue » en plaçant toutes les protections depuis le bas. Sans oublier de résoudre le problème de la 10e longueur.


Le passage semble possible quelques mètres à droite, mais la difficulté promet d’être plus sérieuse encore.


Pour Toni Arbones, Denis Burdet et Nicolas Zambetti, le fait d’avoir réalisé cette aventure à leur manière les comble de bonheur et il est fort à parier qu’ils ont déjà des projets plein la tête.


Trango 2003 / Chronologie 16.07 : Arrivée à Islamabad.


18.07 : Vol interne à Skardu, par dessus le Nanga-Parbat.


20.07 : Voyage en jeep à Askole (3050m) dans les gorges de la Braldo River.


21.07 : Marche jusqu’à Juhla. 22.07 : Marche jusqu’à Paiju. 23.07 : Marche au camp de base (4000m) par la langue du glacier de Baltoro.


24.07 : Premier portage à 5000m, tous les trois en compagnie de quatre porteurs. 25.07 : Journée de repos au CB, on fait un peu de bloc pour se dégourdir. 26.07 : Second portage. Installation du camp I à 5100m pour y passer la nuit. 27.07 : L’acclimatation est rude, on porte le matériel au pied de la voie. 28.07 : Mauvais temps, descente au CB. 29.07 : Journée de repos, avant, nous l’espérons, le grand départ.


30.07 : Montée au CI, escalade du socle jusqu’à l’épaule. On fixe les cordes. Retour au CI. 31.07 : Hissage du matériel et installation du CII à l’épaule (5400m). 01.08 : « Eternal Flame » escalade et fixation des 7 premières lg. 02.08 : « Eternal Flame », la 15e lg est atteinte, le mauvais temps arrive. 03.08 : Mauvais temps. 04.08 : Mauvais temps. 05.08 : Mauvais temps, le CII est très confortable. 06.08 : Le soleil revient, mais il faut laisser sécher la voie. 07.08 : « Eternal Flame », fin de la voie et sommet de la tour (6251m), il fait froid !


08.08 : Journée relax, Toni et Nico refont les 3 premières lg, pour le plaisir. 09.08 : Denis et Toni montent pour tenter en libre L15 et L16. Le temps se gâte. 10.08 : Mauvais temps. Nico descend au CI pour remonter avec le solde de bouffe. 11.08 : Mauvais temps. 12.08 : Mauvais temps, Nico descend 30kg de charge au CB, afin d’organiser le retour. 13.08 : Denis et Toni travaillent L15 et L16 dans le froid, la neige et le vent. 14.08 : Denis réussit en libre ces 2 lg, respectivement 7c+ et 7c.


15.08 : Avec l’aide de 2 porteurs, tout est descendu au CB, la montagne est propre ! 16.08 : Journée de préparation au retour, les porteurs viennent soigner leurs petits bobos. 17.08 : On quitte le CB pour Paiju. 18.08 : Longue étape jusqu’à Korophon. 19.08 : Fin du trek à Askole, les jeeps nous attendent et on file directement à Skardu. 20.08 : Nous empruntons la Karakoram highway en bus. Détour par Karimabad. 21.08 : 14 heures de bus nous mènent à Besham, au bord de l’Indus. 22.08 : Encore quelques heures et nous voilà de retour à Islamabad. 23.08 : Administration et grosse bouffe avec le patron de « North Pakistan Trekking » 24.08 : Décollage à 4h du matin pour Dubaï et Zürich.


Pour plus d'informations...

Document PDFtopo_eternal_flame.pdf

La chanson des BanglesLa chanson des Bangles

Galerie photo

Rawalpindi
Rawalpindi

Nanga parbat
Nanga parbat


Tour de trango, doit pas faire chaud
Tour de trango, doit pas faire chaud




Dans les premières longueurs de la voie yougoslave
Dans les premières longueurs de la voie yougoslave

Juste avant la terrasse de la voie yougoslave
Juste avant la terrasse de la voie yougoslave

Ho hisse!
Ho hisse!


Mhhh, grasse mat,
Mhhh, grasse mat,


Juste avant le pendule de "Close your eyes"
Juste avant le pendule de "Close your eyes"

Pendule
Pendule

"Give me your hands"
"Give me your hands"

Do you feel the same
Do you feel the same

Do you feel the same
Do you feel the same

Say my name
Say my name

Le front chaud arrive doucement
Le front chaud arrive doucement


pas de grimpe aujourd hui
pas de grimpe aujourd hui

Ease the pain
Ease the pain

I don t wanna loose this feeling
I don t wanna loose this feeling

Eternal flame
Eternal flame

Eternal flame
Eternal flame


Ma il é froide!!
Ma il é froide!!

petite pause, reprendre son souffle
petite pause, reprendre son souffle

Et une jolie sortie en mixte
Et une jolie sortie en mixte






Le K2, le Broad peak et les Gasherbrums
Le K2, le Broad peak et les Gasherbrums